Différences entre jours ouvrés et jours ouvrables !

Votre manager ou votre service RH vous parle continuellement de congés en vous évoquant les jours ouvrés et les jours ouvrables. On vous explique la différence.

Combien de fois nous sommes-nous posés la question. La distinction entre jours ouvrés et jours ouvrables est indispensable puisque c’est sur la base de ces jours travaillés que le salarié peut calculer ses congés payés. Les congés payés sont évoqués dans l’Article L3141-1 du Code du Travail. Nous allons définir la différence entre jours ouvrés et jours ouvrables et vous apporter la méthode de calcul.

 

Les jours ouvrés

Les jours ouvrés sont les jours où l’entreprise est en activité, généralement du lundi au vendredi. Cependant, ils peuvent varier en fonction de l’entreprise et son mode de fonctionnement. Par exemple, pour les établissements bancaires fermés le lundi, les jours ouvrés sont comptabilisés du mardi au samedi.

 

Les jours ouvrables

Cas °1 :

Mme Martin travaille au sein d’une entreprise de service relevant de la Convention collective nationale des bureaux d’études techniques, des cabinets d’ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils (SYNTEC) et souhaite poser une semaine de congés payés.

Dans son article 24 du titre 3, la convention définit le mode de décompte des congés payés comme suit :

« Tout salarié E.T.A.M. et I.C. ayant au moins un an de présence continue dans l’entreprise à la fin de la période ouvrant droit aux congés payés aura droit à vingt-cinq jours ouvrés de congés (correspondant à trente jours ouvrables). »

 

En l’absence d’accord dérogatoire prévoyant un décompte différent au sein de l’entreprise, le mode de décompte utilisé est celui préconisé par la convention collective soit dans l’exemple 25 jours.

Ainsi, lorsqu’elle posera une semaine de congés, Mme Martin devra poser 5 jours de congés.

Cas n°2 :

M. Julien travaille dans le même secteur d’activité que Mme Martin et souhaite poser une semaine de congés payés.

Bien que relevant de la même convention collective,(SYNTEC), l’entreprise de M.Julien a opté de décompter les congés payés en jours ouvrables comme lui autorise la convention collective.

Le mode de calcul étant différent, M. Julien aura une acquisition totale de 30 jours.

Lorsqu’il posera une semaine de congés payés, ce ne seront pas 5 jours mais bien 6 jours qui lui seront décomptés.